Campus numérique de médecine d'urgence

mercredi 13 août 2003, par SAU Cochin - Hôtel Dieu

 MESSAGES IMPORTANTS

- Bien distinguer un vertige vrai d’un faux vertige
- Les vertiges vrais sont le plus souvent périphériques, bénins, spontanément régressif mais la sensation vertigineuse est extrêmement gênante et invalidante
- Tout vertige associé à d’autres signes neurologiques nécessitent une imagerie et une hospitalisation.

 1 - APPEL TELEPHONIQUE OU COURRIER ELECTRONIQUE

- réponse par l’interne ou le sénior
- Conseil de venir au SAU
- Conseil d’appeler le 15 avant la venue au SAU s’il existe un trouble de la conscience, de la fièvre ou un signe focal neurologique associé pour assurer un transport médicalisé

 2 - TRI IAO

- Niveau 1 : tout vertige associé à un signe neurologique de localisation
- Niveau 2 : les autres cas

 3 - BOX DE CONSULTATION

- Niveau 2 : DECHOCAGE

ROLE DE L'IDE

ROLE DE L'INTERNE/SENIOR

Prendre les constantes

Essayer de rassurer le malade, de l'apaiser, d'éviter le bruit

Poser une voie veineuse périphérique

Apprécier la gravité par le glasgow

Existence ou non de signe d'accompagnement

Recueillir les renseignements suivants afin de distinguer un vertige vrai d'un faux vertige (voir tableau n°1)

Quels symptômes sont décrits par le patient ?

Quels sont les facteurs aggravants de ces symptômes ?

Existe t-il des troubles de la conscience ?

Existe t-il des céphalées ?

Existe t-il une surdité ?

Existe t-il des acouphènes, des nausées, des vomissements, des troubles visuels, un déficit focal

Quel est le mode d'apparition ?, la durée des symptômes ? Existe t-il un nystagmus, une déviation des index (voir tableau n°2)

Pour distinguer un vertige vrai périphérique d'un vertige vrai central se rapporter au tableau 3.

NFS, ionogramme, urée, créatinine, CPK, LDH

Rechercher une pathologie cardiaque, un trouble métabolique pouvant entraîner un faux vertige

ECG

Chercher une arythmie entraînant un faux vertige.

Appeler la console du scanner au poste 3164

Demander un scanner devant tout vertige associé à un autre signe neurologique

 4 - UNITE D’OBSERVATION

- Tout vertige vestibulaire périphérique pour mise au repos dans l’obscurité. Débuter le Tanganil 3 ampoules/24h, et Primpéran 3 ampoules/24h.
- Tout vertige vestibulaire d’origine centrale, les troubles neuro-végétatifs sont toujours absents et donc le cortège est beaucoup moins impressionnant mais des signes neurologiques sont souvent associés.. Un vertige d’origine centrale doit être mis en Unité d’Observation pour obtenir une imagerie puis adressé en ORL en hospitalisation ou en neurologie.

 5 - AUTRES SERVICES D’HOSPITALISATION

- Service de neurologie

  • Tout vertige associé à un signe de localisation neurologique
  • Tout vertige central

- Médecine Interne

  • Vertige périphérique ne s’améliorant pas après 6 heures d’observation dans le service
  • Vertige d’origine centrale ou vertige accompagné d’un signe neurologique récusé par la neurologie

- Réanimation

  • Tout vertige associé à un signe neurologique avec facteur de gravité.

 6 - SORTIE

- Tout vertige périphérique après une amélioration en Unité d’Observation. Sortie avec arrêt de travail, continuer le repos, le Primpéran et le Tanganil per os et lettre pour être rapidement vu à la consultation d’ORL de Cochin.

 7 - BIBLIOGRAPHIE

- Protocoles de prise en charge et traitement des Urgences. Société Francophone des urgences médicales. Edition ARNETTE. Mise à jour 1998.

Pour en savoir plus...

Hospitalier : Specialites / Neurologie - HIC
Tout le site : Specialites / Neurologie

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document