Campus numérique de médecine d'urgence

mercredi 13 août 2003, par SAU Cochin - Hôtel Dieu

 MESSAGES IMPORTANTS

- Le diagnostic est clinique
- Un avis chirurgical urgent s’impose pour toute suppuration, prolapsus hémorroïdaire, thrombose, tumeur ou lésion accouchée par l’anus

 1 - APPEL TELEPHONIQUE OU COURRIER ELECTRONIQUE

- Réponse par le senior ou l’interne
- Conseiller d’aller aux urgences proctologiques de Léopold Bellan en appelant le 01-40-48-68-16, ouverture du lundi au vendredi de 9 heures à 17 heures. En dehors de ces heures conseiller de venir au SAU rapidement.

 2 - TRI IAO

- Niveau 1 : si suspicion de cellulite péri-anale (placard inflammatoire extensif diffusant vers le scrotum ou la cuisse ou lésions nécrotiques
- Niveau 2 : si fièvre ou douleur avec EVA > 6
- Niveau 3 : les autres cas.

 3 - BOX DE CONSULTATION

- Niveau 1 : DECHOCAGE

- Niveau 2 et Niveau 3 : BOX D’EXAMEN

ROLE DE L'IDE

ROLE DE L'INTERNE/SENIOR

Aider le patient à s'installer en position genou pectorale.
Faire une EVA si non faite par l'IAO.

 

Douleur isolée et contracture anale

 

 

 

 

 

Préparer des compresses, de la Bétadine, de la Xylocaïne à 1%, des aiguilles à intra-dermo.

Fissure anale.

Douleur aiguë, brutale, violente, sensation de brûlure interne, déclenchée par les selles puis calmée en 15 - 30 minutes, puis reprise lancinante.

Rectorragie minime, constipation.

Marisque, contracture anale douloureuse souvent hémorroïdes associées.

Anesthésie locale avec Xylocaïne à 1%, aiguille fine à 6 heures et 12 heures, ce qui permet le déplissement anal et la visualisation d'une ulcération triangulaire à point interne à 6 heures ou 12 heures.

Toute autre localisation est suspecte de maladie vénérienne ou de néo et d'une demande d'un avis spécialisé.

Ordonnance de sortie : antalgique, laxatifs, AINS et rendez-vous programmé en consultation en proctologie

Douleur isolée plus béance anale

Bilan préopératoire, voie veineuse périphérique, Prodafalgan 2 gr, 2 hémocultures.

Abcès intra-mural du rectum.

Douleur ano-périnéale progressive devenant atroce, lancinante, pulsatile, insomniante, souvent rétention d'urines associée chez l'homme, syndrome septique éventuel.

Infection normale.

Anus béant, parfois écoulement purulent, au TR tuméfaction rectale localisée atrocement douloureuse.

Avis chirurgical pour hospitalisation en chirurgie.

Tuméfaction douloureuse bleue unique

Seringue de 5 cc de Xylocaïne à 1%, aiguille à intra-dermo, champ, gants, compresses, Bétadine, Bistouri, pince, ciseau.

Thrombose hémorroïdaire externe.

Douleur aiguë brutale, tuméfaction bleuâtre, unique, localisée sur la marge anale, douloureuse, dure au toucher.

Traitement par le senior ou le chirurgien :
anesthésie locale par 5 cc de Xylocaïne à 1% sous la thrombose, incision au bistouri de la convexité, exérèse des caillots avec curette puis compresse bétadinée.
Sortie avec ordonnance de Daflon, Antalgique, AINS, soins locaux.

Tuméfactions douloureuses bleues multiples

Voie veineuse périphérique, Prodafalgan 2 g

Prolapsus hémorroïdaire thrombosé.

Douleur aiguë brutale, position assise impossible, déformation de plus d'un tiers de la circonférence par une zone oedématiée et inflammatoire contenant de nombreux nodules bleuâtres douloureux.

Avis chirurgical.

Si pas d'acte chirurgical en urgence, sortie avec repos au lit, Daflon, antalgique, bains de siège, arrêt de travail.

Tuméfaction rouge, douloureuse

Bilan pré-opératoire, 2 hémocultures, voie veineuse périphérique, débuter les antibiotiques.

 

Abcès péri-anal, douleur progressive, lancinante, syndrome septique, tuméfaction inflammatoire tendue et très douloureuse localisée sur le versant cutané de l'anus ou à distance sur le périnée, de la fesse ou de l'ischion.

Attention à la cellulite péri-anale si placard extensif vers le scrotum ou la cuisse ou gangrène (crépitation et zones de nécrose).

Avis chirurgical en urgence pour hospitalisation en chirurgie, débuter une antibiothérapie par Augmentin et Aminoside.

 4 - UNITE D’OBSERVATION

- Tout patient nécessitant une hospitalisation en chirurgie en attente de la place en chirurgie à savoir un abcès intra-mural de l’anus, un prolapsus hémorroïdaire thrombosé, une cellulite péri-anale.

 5 - AUTRES UNITES D’HOSPITALISATION

- Réanimation

  • Une cellulite péri-anale avec des signes de choc infectieux

 6 - Sortie

- Peuvent sortir les patients ayant une fissure anale, une thrombose hémorroïdaire évacuée, un prolapsus hémorroïdaire ne justifiant pas d’un traitement chirurgical immédiat. Les patients doivent sortir avec une consultation programmée en proctologie ou en chirurgie et un traitement par Daflon, antalgique, AINS et soins locaux.

 7 - BIBLIOGRAPHIE

- Protocole de prise en charge et traitement des urgences. Société Francophone des Urgences - Société Francophone des Urgences Médicales - Edition ARNETTE 6 mise à jour 1998.

Pour en savoir plus...

Hospitalier : Specialites / Digestif
Tout le site : Specialites / Digestif

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document