Campus numérique de médecine d'urgence

jeudi 28 septembre 2006, par Dr D.Vassilieff, Pr Yann-Erick CLAESSENS

 MESSAGES IMPORTANTS

- La transfusion de concentré érythrocytaire est fréquente en situation d’urgence

- Il est important d’en connaître les indications et les effets secondaires

- Le cadre réglementaire de la transfusion est extrêmement rigide ce qui permet de limiter les risques sans toutefois les annihiler

 1 - INDICATIONS

- Les hémorragies aiguës responsables d’un état de choc ou d’une mauvaise tolérance clinique, quel que soit la concentration en hémoglobine

- Dans les autres situations, la condition clinique guide la valeur du seuil transfusionnel :

Valeur seuil d’hémoglobineCondition clinique
10 g/dL
Syndrome coronarien aigu
8-9 g/dL
Cardiopathie ischémique, Insuffisance cardiaque sévère, Patient âgé
Post-opératoire de chirurgie cardio-vasculaire
7 g/dL
Absence de comorbidité

 2 - PRESCRIPTION MEDICALE

Cas usuel.

Elle comporte :

- des examens pré-transfusionnels : Groupage ABO RhD, deux déterminations en l’absence de groupage disponible Recherche d’agglutinines irrégulières (RAI) Un phénotypage plus complet dépend des indications La recherche virale n’est plus systématique

- la prescription du produit sanguin : Qualité du produit : le plus fréquemment, concentré érythrocytaire homologue déleucocyté (systématique en France) CMV indifférent ; l’utilisation de concentrés érythrocytaires dont la qualification est plus complexe est réservée à des populations spécifiques (polytransfusé, greffé, patiente enceinte…) et discutée au cas par cas avec l’établissement transfusionnel

  • Quantité de produit : usuellement 2 concentrés érythrocytaires
  • Débit : 1 culot en 1 à 1 heure 30 selon tolérance, respiratoire notamment

Urgence vitale immédiate.

Il est possible de transfuser des concentrés érythrocytaires O Rh négatif en urgence et sans groupage préalable ; la règle est la transfusion de 4 culots globulaires.

 3 - REGLES DE SECURITE TRANSFUSIONNELLE

- 2 groupes ABO (règle des 4 x 2)

- RAI datant de moins de 3 jours (? 3 j)

- Vérifications ultimes au lit (test de Beth Vincent)
par délégation par l’infirmière sous la responsabilité
du médecin.

- Concordances d’identité

- Compatibilité des groupes

- Contrôle ABO au lit

- Traçabilité des produits

JPEG - 105.9 ko

 4 - ACCIDENT TRANSFUSIONNEL

Principaux accidents transfusionnels

Circonstances de survenueDescription
Accidents immédiats Accident ABO : Choc, CIVD Syndrome frisson-hyperthermie, OAP hémodynamique, Hypocalcémie (transfusions massives), Accidents allergiques
Accidents différés OAP lésionnel (TRALI) Insuffisance rénale Hémolyse retardée, Thrombopénie immunologique, Infections bactériennes et parasitaires
Accidents tardifs Infections virales (HIV, hépatites, CMV) Accident type GVH

Conduite à tenir en cas d’accident transfusionnel grave

- Arrêt immédiat de la transfusion

- Mesures de réanimation

- Contrôle groupe du patient et du concentré érythrocytaire, RAI, Coombs, recherche d’anticorps anti HLA et d’anticorps anti-Ig A si la réaction allergique est importante.

- Hémocultures

- Bactériologie du concentré érythrocytaire (direct et culture)

- Bilan d’hémolyse et de coagulation

- Signalement immédiat au centre d’hémovigilance

 5 - MESURES LEGALES DU SUIVI TRANSFUSIONNEL

Tout patient transfusé avec des PSL doit recevoir :

- une lettre l’informant de la transfusion avec la nature du produit reçu

- une ordonnance pour contrôle des RAI à 10 jours ou le résultat de ces RAI si elles ont été effectuées en cours d’hospitalisation

- Etant donné que les sérologies (HIV, Hépatites B et C) ne sont plus obligatoires en pré-transfusionnel, elles ne sont plus effectuées dans le suivi. Elles restent néanmoins possibles (dans les 4 à 6 mois)

 6 - BIBLIOGRAPHIE

-  Indications et contre-indications des transfusions de produits sanguins labiles. ANAES / Service des Recommandations Professionnelles / Novembre 1997

-  Synthèse des textes réglementaires concernant l’utilisation thérapeutique des transfusions de produits sanguins labiles. ANAES / Service des Recommandations Professionnelles / Novembre 1997

-  Circulaire N° DGS/DHOS/SD3/2006/11 du 11 Janvier 2006

-  XXIII ème conférence de consensus en réanimation et médecine d’urgence : Transfusion érythrocytaire en réanimation (nouveau-né exclu) / Octobre 2003

Pour en savoir plus...

Hospitalier : Specialites / Hématologie
Tout le site : Specialites / Hématologie

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document