Campus numérique de médecine d'urgence

mardi 12 août 2003, par SAU Cochin - Hôtel Dieu

 MESSAGES IMPORTANTS

- Penser systématiquement à l’embolie pulmonaire
- La clinique n’est ni sensible ni spécifique ; le diagnostic repose sur l’écho-doppler veineux

 1 - TRI IAO

- Niveau 1 :

  • si suspicion d’embolie pulmonaire
  • si phlegmatia coerulea

- Niveau 2 : Les autres cas

 2 - BOX DE CONSULTATION

- Niveau 1 : DECHOCAGE
- Niveau 2 : BOX D’EXAMEN

IDE

INTERNE / SENIOR

Pouls, TA, température, FR, saturation.
NFS, TP, TCA, D-dimères
Si diagnostic confirmé ; radio de thorax, ECG systématique
Gaz du sang, scintigraphie, angio-TDM en fonction des éléments du dossier.

Rechercher les facteurs de risque :

  • Immobilisation
  • Paralysie
  • Chirurgie récente
  • Alitement supérieur à 3 jours
  • Cancer en cours de traitement
  • Antécédents personnels ou familiaux de maladie thromboembolique veineuse

A l'examen clinique :

  • Douleur, œdème, chaleur
  • Dilatation veineuse

Chercher des signes pour une embolie pulmonaire

  • Fébricule, tachycardie
  • D-dimères en Elisa élimine le diagnostic si < 500
  • Echo-doppler des membres inférieurs, élément clé du diagnostic
  • Phlébographie proposée si contre indication aux anticoagulants pouvant faire justifier la pose d'un filtre cave mais attention examen douloureux, risque d'allergie, attention chez l'insuffisant rénal.

 3 - UNITE D’OBSERVATION

- Toute phlébite sus poplité ou toute phlébite avec une embolie pulmonaire en attendant le transfert dans le service de spécialité
- Débuter un traitement par Héparine non fractionnée si geste chirurgical prévu, insuffisance rénale ou femme enceinte à 500 UI/kg/jour à la seringue électrique. Faire un TCA 4 heures après le début. L’INR doit être entre 1,5 et 2,5.
- Si pas de geste chirurgical prévu, pas d’insuffisance rénale, pas de grossesse, faire Fraxiparine 0,1 ml pour/10kg/x2/jour et débuter le Préviscan, en même temps que la première injection de Fraxiparine, à 1cp par jour.

 4 - AUTRES UNITES D’HOSPITALISATION

- Médecine interne

  • Toute phlébite sus poplité.
  • Toute embolie pulmonaire n’ayant pas été admise en cardiologie ni en pneumologie

- Pneumologie

  • Toute phlébite associée à embolie pulmonaire

- Cardiologie

  • Toute phlébite associée à une embolie pulmonaire.

 5 - SORTIE

- Toute phlébite sous poplitée sans signe d’embolie pulmonaire peut sortir à domicile avec un traitement par Fraxodi 0,1 ml/10kg en une injection par jour associé à 1cp par jour de Préviscan. Première injection de Fraxodi faite aux urgences, comprimés de Préviscan donnés
- Ordonnance de contrôle TP - TCA au bout de 3 jours
- Lettre au médecin traitant pour qu’il assure le relais Fraxodi - Préviscan.
- Ordonnance également de NFS - plaquettes 2 fois par semaine.

Expliquer qu’il faut arrêter le Fraxodi lorsque l’INR est entre 2 et 3 deux jours d’affilés et associer une ordonnance pour contention veineuse par des bas mi-cuisse.

 6 - BIBLIOGRAPHIE

- Protocole de prise en charge et traitement des urgences. Société Francophone des Urgences - Société Francophone des Urgences Médicales - Edition ARNETTE 6 mise à jour 1998.

Pour en savoir plus...

Hospitalier : Specialites / Cardiologie
Tout le site : Specialites / Cardiologie

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document