Campus numérique de médecine d'urgence

mardi 12 août 2003, par Pr. Fabrice Brunet

Ce campus numérique qui a pour objectif de transmettre sur les lieux de survenue d’une situation d’urgence les informations et les compétences nécessaires à la prise de décision optimale, repose sur une communauté virtuelle de professionnels de l’urgence qui élabore et fait évoluer ces CODU.

Ces CODU ne sont pas des protocoles figés ni des recettes. Il s’agit d’attitudes diagnostiques et thérapeutiques immédiatement opérationnelles, adaptées au terrain et aux personnes présentes réellement sur les lieux de l’urgence.

Ils sont élaborés à partir des connaissances scientifiques, issues des données de la littérature (Evidence-based Medicine) et des connaissances du terrain représentées par l’expérience des professionnels (Experience-based Medicine).

Les CODU natifs ainsi élaborés sont ensuite confrontés à la réalité du terrain par l’enregistrement de leur efficacité dans les différentes situations rencontrées. Les résultats de cette mise à l’épreuve sont ensuite intégrés dans la réflexion pour éventuellement modifier ces CODU en fonction du poids de ces informations. Les CODU sont ensuite modifiés par l’évolution des données scientifiques et de l’expérience terrain.

La rédaction de ces CODU doit répondre à certains critères de qualité qui ont été définis par le groupe de pilotage et de suivi des CODU.

Ces critères se divisent en critères généraux, communs à tous les groupes de travail, et en critères spécifiques, propres aux différents groupes qui ont été définis à partir des destinataires de ces CODU.

 1. Les rédacteurs de CODU

Tout membre de la communauté virtuelle d’urgences-online peut participer à l’élaboration des CODU. La rédaction se fait au sein de groupes de travail définis par la cible, comme par exemple : les infirmières, les médecins généralistes, les médecins urgentistes pré hospitaliers, les médecins urgentistes hospitaliers, grand public.

 2. La base scientifique du CODU

La base scientifique d’un CODU est fournie par le groupe base scientifique des CODU.

Cette base est élaborée à partir des données de la littérature portant sur le thème du CODU, actualisées, validées en fonction de critères métiers (applicabilité à l’urgence) et à l’environnement réglementaire et économique (applicabilité au contexte.

Les connaissances scientifiques peuvent être élaborées par des organismes (ANAES, groupe Cochrane, Mac Master, etc..), des sociétés savantes propres à l’urgence, nationales ou internationales (SFMU, SAMU de France, ACEP, SAEM, SEMES, etc ?) ou à d’autres disciplines médicales. Elles peuvent s’exprimer sous forme de recommandations, de conférences de consensus ou d’avis d’experts. Il peut s’agir d’études dont la valeur en terme de recommandation sera précisée. Quel que soit le mode de présentation disponible dans la littérature, la base scientifique des CODU sera transmise sous une forme accessible à tous selon un modèle préétabli.

Cette approche perme d’assurer la valeur scientifique et de labelliser le contenu à la base des CODU

 3. La cohésion du message

La base commune de recommandation à décliner pour chaque cible doit être ensuite respectée par tous les groupes afin d’obtenir une cohésion d’ensemble. En cas de désaccord avec une recommandation exprimée par un groupe de rédaction, celui-ci sera transmis au groupe base scientifique qui jugera du bien fondé du changement qui s’appliquera à l’ensemble des groupes de rédaction.

 4. La présentation des CODU

Ils doivent suivre le même plan et la même présentation afin de pouvoir faciliter leur utilisation et d’améliorer la compréhension de l’interlocuteur (modèle fourni en exemple en annexe 3. Ils doivent être concis et permettre une lecture rapide des informations et des connaissances en les rendant immédiatement opérationnelles. Il s’agit plus de formulations sous forme de conduite à tenir, de démarche pratique, de geste à effectuer ou de messages concis que de phrases élaborées ou de descriptions longues et littéraires.

Le rédacteur doit se mettre dans la situation de l’appelant, dans une situation de stress que représente l’urgence, sans perdre de vue le contenu scientifique des données transmises.

 5. La valeur pédagogique des CODU

La rédaction des CODU doit intégrer une valeur pédagogique. Celle-ci présente plusieurs dimensions.

Le CODU est élaboré en fonction d’un raisonnement clinique propre à l’urgence, dont chaque étape peut être explicitée à la demande par exemple par un lien hypertexte (exemple avant de débuter une assistance ventilatoire il faut vérifier la liberté des voies aériennes).

De la même façon, les informations scientifiques sous tendant la rédaction des CODU doivent pouvoir être accessibles rapidement par le même type de lien (exemple l’utilisation de la vasopressine dans l’arrêt cardiaque est justifiée par un article publié dans le Lancet en 97 par ?, article qui a été la source retenue par la conférence de consensus nord américaine et européenne de l’a’ 2000, publiée dans Circulation ref).

Enfin, certains aspects des CODU qui découlent d’une connaissance professionnelle plus large doivent pouvoir être enseignés rapidement (film, explication ou animation sur la réalisation du MCE ou de la mise en place d’une canule de Guedel).

 6. Les limites du CODU

Le CODU ne fournit des informations et des connaissances opérationnelles que pour la partie de la prise en charge correspondant à l’urgence. Elle concerne ainsi les messages importants dans l’urgence, l’évaluation immédiate des signes de gravité et les gestes à mettre en ?uvre immédiatement dans ce cas, l’orientation diagnostique selon une démarche simple et opérationnelle, les thérapeutiques de première intention. Ces informations permettent de porter un diagnostic de gravité, d’orientation et un traitement de première intention. Les CODU fournissent également les circonstances et les situations dans lesquelles le recours à un autre professionnel de santé est nécessaire. Les spécialistes concernés poursuivront la prise en charge selon des modalités qui lui sont propres et s’exprimeront sous la forme d’un diagnostic de mécanisme et d’un traitement spécialisé.
Les informations fournies par le call center d’urgences-online comportent la liste des spécialistes concernés, leurs coordonnées et si possible leurs disponibilités.

 7. Les aspects réglementaires et légaux

La rédaction des CODU doit tenir compte des aspects réglementaires dépendants du lieu de survenue de la situation d’urgence et de la fonction de la personne à qui s’adresse le message.

Ces aspects sont primordiaux pour garantir la mise en œuvre de ces recommandations et ne pas exposer la personne qui réalise ces conseils à des problèmes médicaux légaux.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document