Campus numérique de médecine d'urgence

Dr Isabelle Gouin (laboratoire d’hémostase Cochin), Dr Jean-Christophe Allo (SAU Cochin) et propositions du Groupe Thrombose (Cochin Hotel Dieu Broca)

lundi 15 avril 2013, par SAU Cochin - Hôtel Dieu

 Messages importants

- Biologiste en charge de l’hémostase sur le groupe Cochin Hotel Dieu Broca : Marie-Hélène Horellou, Claire Flaujac, Elisabeth Mazoyer et Isabelle Gouin

- Mode d’action des anticoagulants

JPEG - 88.5 ko

- Mode d’action et indications des nouveaux anticoagulants oraux dits "directs" (Xarelto®, Pradaxa® et Eliquis®)

JPEG - 112.7 ko

- Les tests d’hémostase classiques (TP TCA dosage de thrombine et de fibrinogène) sont peu interprétables avec les anticoagulants oraux directs et ne doivent pas être réalisés en systématique

- Il n’existe pas à l’heure actuelle d’antidote spécifique de ces nouveaux anticoagulants oraux (NAO)

- Les accidents hémorragiques sous NAO résultent le plus souvent d’une mauvaise utilisation des produits. Il est notamment indispensable :

  • de bien respecter les indications
  • évaluer la fonction rénale
  • être particulièrement prudent chez les patients âgés polymédiqués et polypathologiques
  • de tenir compte des nombreuses causes potentielles d’interaction médicamenteuse :
    • le rivaroxaban et l’apixaban sont métabolisés par diverses enzymes dont le CYP3A4 responsable de la métabolisation de 50% des médicaments
    • le rivaroxaban, le dabigatran et l’apixaban sont des substrats de la glycoproteine P et leur concentration est augmentée en cas d’association avec des médicaments inhibiteurs de la glycoprotéine P
    • ainsi l’association avec l’amiodarone inhibiteur du CYP3A4 et de la glycoproteine P potentialise potentiellement les effets des NAO
      Liste des interactions médicamenteuses possibles avec les NAO
      JPEG - 131.5 ko

 Propositions du groupe thrombose Cochin Hotel Dieu Broca en cas de geste invasif ou de saignement sous NAO :

- Geste invasif chez un patient sous dabigatran (Pradaxa®)

JPEG - 165.8 ko

- Geste invasif chez un patient sous rivaroxaban (Xarelto®)

JPEG - 164.9 ko

- Prise en charge d’un saignement chez un patient sous dabigatran (Pradaxa) ou sous rivaroxaban (Xarelto®)

JPEG - 86.6 ko

- Prise en charge d’un patient traité par dabigatran, rivaroxaban, ou apixaban et nécessitant une procédure invasive non urgente

JPEG - 100.4 ko

- impression des propositions du groupe thrombose :

PDF - 317.8 ko

Pour en savoir plus...

Hospitalier : Specialites / Thérapeutique
Tout le site : Specialites / Thérapeutique

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document