Campus numérique de médecine d'urgence

Dr Der Sahakian Guillaume

samedi 2 janvier 2010, par SAU Hôtel Dieu

 MESSAGES IMPORTANTS

La PL ne doit pas retarder la mise en place d’une antibiothérapie dans un contexte de méningite avec des signes de gravité (cf CODU méningite)

Contre-indications : signes d’HTIC, troubles de l’hémostase majeurs.

Bonne connaissance des repères anatomiques.

Mesures d’aseptie +++

Les syndromes post PL très invalidants résistants aux différents ttt antalgiques, peuvent bénéficier de l’indication d’un blood patch.

 INSTALLATION DU PATIENT

Si possible poser un patch d’EMLA ¾ heure avant la ponction

En position assise, dos rond avec flexion lombaire maximale et un oreiller dans les bras, soutenu par un aide soignant qui rassure le patient, présence d’une IDE qui aide le médecin.

En décubitus latéral, en chien de fusil, avec rachis parallèle au plan du lit, maintenu dans cette position par un aide soignant qui rassure le patient, présence d’une IDE qui aide le médecin.

 PREPARATION DU CHARIOT DE SOIN

- réceptacle à aiguilles
- poubelle
- gants stériles pour le médecin, masque chirurgical
- gants non stériles pour l’infirmière qui reçoit les tubes du médecin
- compresses stériles
- Bétadine
- Eau stérile
- Mépore
- 6 tubes
- aiguilles à PL : 1 rose (18 GA), 1 jaune (20 GA), 1 noire (22 GA)

 TECHNIQUE

Récupérer les résultats des plaquettes et de l’hémostase voire le TDM cérébral quand cela est indiqué.

En cas d’indication urgente et d’absence d’indication au TDM (cf CODU méningite) et d’absence de signe clinique de trouble de l’hémostase la PL peut probablement être réalisée sans examen préalable.

La PL s’effectue en L4L5 (ligne unissant les 2 crêtes iliaques postérieures) voire en L3L4.

JPEG - 43.5 ko

Après désinfection locale et séchage, l’introduction de l’aiguille se fait en légère inclinaison vers le haut d’arrière en avant avec de préférence une aiguille fine (22 GA ou 20 GA) avec le biseau en position latérale : un ressaut est perçu lors du passage du ligament jaune et de la membrane sous-arachnoïdienne. Ne pas toucher la partie métallique de l’aiguille au moment de l’insertion dans l’espace intervertébral.

 TUBES DE PRELEVEMENT

- Prélever dans chaque tube 10 gouttes

- Prélever 5 à 7 tubes :

  • 1 tube pour la biochimie
  • 2 tubes pour la bactériologie (1 pour les germes banals, 1 pour les BK)
  • 1 tube pour la virologie pour doser l’interféron (en cas d’élévation de l’interféron, c’est le laboratoire de virologie qui effectuera les PCR virales en fonction du contexte clinique décrit sur la demande, adresser par ailleurs un tube de sang pour le dosage de l’Interféron)
  • 1 tube pour l’anatomopathologie
  • 2 autres tubes supplémentaires seront prélevés en fonction du contexte et mis au frigo. Ces tubes devront accompagné le patient en cas d’hospitalisation secondaire.

Les tubes doivent être remis en main propre au coursier afin qu’il les porte rapidement aux laboratoires.

Laisser éventuellement le patient allongé avec une bonne hydratation, un traitement antalgique et éventuellement un traitement anti-nauséeux après la PL.

Pour en savoir plus...

Hospitalier : Specialites / Techniques
Tout le site : Specialites / Techniques

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document