Campus numérique de médecine d'urgence

Dr David Raphaëlle, Dr Allo Jean-Christophe (SAU Cochin-Hôtel Dieu) et Dr Daviaud Fabrice (Réanimation médicale Cochin)

mardi 30 octobre 2012, par SAU Cochin - Hôtel Dieu

 Messages importants

- Appel du réanimateur de Cochin au 15525 pour un malade sur le site de Cochin, Appel du SAMU pour un malade sur le site de l’Hotel Dieu

- VERIFIER AVANT TOUT

  • Ballon et masque de taille appropriée et source d’O2
  • Matériel d’aspiration et d’intubation prêt
  • Monitorage : Scope/PNI/Saturomètre +/- capnographe
  • Voies veineuses de bonnes qualités (x2)
Matériel nécessaire à l’IOT
- Laryngoscope fonctionnel (vérifier la qualité de la lumière, présence de piles de rechange)
- Lames MAC 3 et 4 (+/- lames droites)
- Sondes de tailles variables (6,5 à 8)
- Seringue de 10 ml pour vérifier le ballonet
- Mandrin souple et mandrin d’Eschman à disposition
- Pinde de Magill
- Matériel de fication de la sonde (sparadrap, cordon, matériel auto-ficateur)
- Canules de Guedel de tailles variables (2 et 3)
- Matériel de ventilation : source d’O2/ballon/ventilateur
- Matériel d’aspiration : source de vide + sondes

 INDUCTION SEQUENCE RAPIDE

- PREOXYGENATION : au masque sous O2 haut débit

  • Si patient en VS : Ne pas ballonner !
  • Si bradypnée ou arrêt respiratoire : Ballonner lentement et le moins longtemps possible (insufflation d’air dans l’estomac et risque d’inhalation +++)
    - INDUCTION : Séquence rapide (Estomac plein)
    = Hypnotique d’action rapide + Curare de courte durée d’action
    → (ETOMIDATE ou KETAMINE) + SUCCHINYLCHOLINE (vérifier la kaliémie si disponible)

- MANOEUVRE DE SELLICK : maintenir une pression cricoïdienne dès la perte de connaissance et jusqu’à ce que le ballonnet soit gonflé
L’interrompre si effort de vomissements !
- FASCICULATIONS : bien visibles en haut du thorax et aux paupières. Apparaissent 60’’ après injection et disparaissent en 30 à 45’’ environ
- INTUBATION : juste après les fasciculations

  • Jamais à l’aveugle, utilisation du mandrin souple pour préformer la sonde à l’avance si besoin
  • Le mandrin ne doit jamais sortir de la sonde en distalité → risque de perforation/plaie trachéale !
  • Passer le repère au niveau des cordes vocales et gonfler le ballonnet
  • Ventiler au ballon sous O2 haut débit et vérifier le bon emplacement de la sonde à l’auscultation des 2 champs pulmonaires, vérifier la présence d’une courbe d’ETCO2 si disponible sur le scope avec au minimum 3 cycles
  • Brancher le patient sur le ventilateur pré-réglé
  • Si intubation difficile : Toujours reprendre au masque entre les essais !

- ENTRETIEN SEDATION : HYPNOVEL +/- SUFENTA cf Codu

Pour en savoir plus...

Hospitalier : Specialites / Thérapeutique
Préhospitalier : Specialites / Techniques
Tout le site : Specialites / Réanimation

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document