Campus numérique de médecine d'urgence

lundi 11 août 2003, par SAU Cochin - Hôtel Dieu

 MESSAGES IMPORTANTS

- Intoxication fréquente car paracetamol ubiQuitaire

- TOXICITE HEPATIQUE POUR INGESTION DE PLUS DE 10gr DE PARACETAMOL CHEZ LE SUJET SAIN, DE PLUS DE 5gr CHEZ LE CIRRHOTIQUE, CHEZ L’ALCOOLIQUE, CHEZ LE DENUTRI, ASSOCIE A D’AUTRES TOXIQUES HEPATIQUES

- L’antidote est l’ACETYL-CYSTEINE d’autant plus efficace qu’il est donne dans les 8 heures

 1 - APPEL TELEPHONIQUE OU COURRIER ELECTRONIQUE

- Réponse par le senior ou l’interne
- Conseiller de venir immédiatement au SAU
- Si troubles de la conscience ou troubles hémodynamiques, conseiller l’appel au 15 pour transport médicalisé.

 2 - TRI IAO

- Niveau 1 : si toxiques associés à la prise de paracétamol
- Niveau 2 : si intoxication au paracétamol seul

 3 - BOX DE CONSULTATION

- Niveau 1 : DECHOCAGE
- Niveau 2 : BOX D’EXAMEN

IDE

INTERNE /SENIOR

Pouls, TA, température, Glasgow, FR

Prélever :

Paracétamolémie, transaminases, TP, créatinine, ionogramme.

Voie veineuse périphérique, B26 : 2 l/24h, Carbomix si prise inférieure à 2 heures.

Surveiller si réaction urticarienne, bronchospasme ou hypotension

Chercher les intoxications associées :

  • Charbon activé si prise < 2H

  • Prescription de N-acétyl-cystéine si prise de plus de 10 gr de paracétamol ou plus de 4 gr chez l'alcoolique, le dénutri, le cirrhotique, si association à d'autres toxiques hépatiques

  • Dose de charge : 150mg/kg en 15 minutes dans 250 ml de G5 puis 50 mg/kg dans 500 ml en 4 heures, puis 100 mg/kg dans 1 litre de G5 en 16 heures.

Si réactions adverses : ralentir ou arrêter la perfusion et faire Polaramine 1 ampoule IV. Reprendre la dose initiale lors de la régression des signes.

N-acétyl-cystéine per os :

  • Charge : 140 mg/kg
  • Puis 70 mg/kg toutes les 4 heures

Délai après ingestion

Sujet normal

Alcoolique, cirrhotique, toxiques hépatiques associés

4 heures
5 heures
6 heures
7 heures
8 heures
9 heures
10 heures
11 heures
12 heures
13 heures

150
124
100
82
67
55
45
36
30
24

100
74
60
47
40
32
26
21
17
14

- Interrompre le traitement débuté à l’aveugle si la Paracétamolémie est inférieure à ces chiffres.
- Contrôler TP, transaminases, créatinine, glycémie en fin de traitement.

 4 - UNITE D’OBSERVATION

- Tout patient ayant une Paracétamolémie dans les zones toxiques et nécessitant N-acétyl-cystéine
- Tout patient en attente du dosage de Paracétamolémie
- Tout patient, ayant une Paracétamolémie basse, en attente d’avis psychiatrique.

 5 - AUTRES UNITES D’HOSPITALISATION

- Réanimation

  • Toxiques associés entraînant des troubles hémodynamiques
  • Si insuffisance hépatique grave

 6 - SORTIE

- Si Paracétamolémie dans les zones non toxiques

  • Et absence de toxiques associés
  • Après accord du psychiatre après entretien avec le patient

 7 - BIBLIOGRAPHIE

- Protocole de prise en charge et traitement des urgences. Société Francophone des Urgences - Société Francophone des Urgences Médicales - Edition ARNETTE 6 mise à jour 1998.

 8 - A voir sur le site

- Fiche N-acétylcystéine ; auteur(s) : Dr Guillaume DER SAHAKIAN , Dr Michel NAHON, novembre 2004.

Pour en savoir plus...

Hospitalier : Specialites / Toxiques
Tout le site : Specialites / Toxiques

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document