Campus numérique de médecine d'urgence

vendredi 30 décembre 2016, par Dr Romain Jouffroy, Yves Benisty

 Description

(2S,3S,4R,5R,6R)-6-[(2S,3S,4S,5R,6S)-6-[(2R,3S,4S,5R)-2-carboxy-4,6-dihydroxy-5-(sulfooxy)oxan-3-yl]oxy-2-hydroxy-4-(sulfomethyl)-5-(sulfooxy)oxan-3-yl]oxy-3-[(2R,3R,4R,5S,6R)-3-acetamido-4,5-dihydroxy-6-[(sulfooxy)methyl]oxan-2-yl]oxy-4,5-dihydroxyoxane-2-carboxylic acid
C12H19NO20S3

 Classe

Anticoagulant injectable, héparine non fractionnée (glycosaminoglycanes).

 Pharmacodynamie

- Inhibiteur naturel des protéases impliquées dans la cascade de la coagulation (facteurs XIIa, XIa, IXa, Xa, IIa).

- L’héparine peut, à fortes doses, prolonger le temps de saignement en agissant sur l’agrégation plaquettaire.

- Effets anti-inflammatoire et anti-œdémateux.

- Effet anti-aldostérone et natriurétique (hypokaliémie, hyponatrémie, acidose métabolique).

 Pharmacocinétique

- Action rapide (quelques minutes).

- Demi-vie : 90 minutes.

- Durée d’action : 4 heures.

- Métabolisme hépatique.

- L’élimination est peu influencée par l’insuffisance rénale modérée.

- Ne traverse ni le placenta ni les barrières séreuses.

 Présentation

- Ampoules de 5 000 UI/1mL et ampoules de 25 000 UI/5mL.

- Les posologies ne doivent plus être exprimées en mg (à titre indicatif, l’équivalence est 1mg = 100UI).

 Indications

- Prévention et traitement des complications thrombo-emboliques.

- Syndrome coronarien aigu.

- Embolie pulmonaire.

- Héparinisation des cathéters centraux de longue durée.

 Contre-indications

- Hypersensibilité à l’héparine.

- Hémorragie.

- Antécédents de thrombopénie induite par l’héparine de type 1 ou 2.

 Posologie adulte

1) Syndrome coronarien aigu
* Dose de charge : 50 UI/kg (sans dépasser 4 000UI)
* Dose entretien de 12 UI/kg/h

2) Embolie pulmonaire
* Dose de charge : 80 UI/kg
* Dose d’entretien : 500 UI/kg/jour

3) Autre
* En bolus : 50 à 100 UI/kg.
* Dose d’entretien : 400 à 500 UI/kg/jour.

 Administration

- Dose de charge : 1 ampoule de 1 mL/5 000 UI diluée dans 5 mL (sérum salé à 0,9%), soit 1 000 UI/mL.

- Dose d’entretien : 400 à 500 UI/kg/jour au pousse seringue.

 Posologie pédiatrique

- Peu de données pédiatriques, les indications étant plus rares.

- L’adaptation des doses se fera de préférence en tenant compte de la surface corporelle (15 000 à 20 000 UI/m2/jour), ce qui conduit à augmenter la posologie par kg de poids. Par exemple, une dose de 500 UI/kg/jour chez l’adulte devrait être augmentée à 700 UI/kg/jour chez l’enfant de 8 ans.

 Précautions d’emploi

- Conservation à température ambiante et à l’abri de la lumière.

- Diluant : soluté glucosé à 5%, sérum salé à 0,9%.

- Ne pas associer à un autre produit dans la même seringue.

- Adaptation des doses en fonction des examens biologiques (TCA, héparinémie).

 Effets indésirables

- Saignements, hémorragies.

- Thrombopénie.

- Allergie.

 Associations à éviter

Éviter les injections intramusculaires.

 Associations à surveiller

Tous les médicaments ayant un effet sur l’hémostase (salicylés, antiagrégants plaquettaires, anti-inflammatoires non stéroïdiens, glucocorticoïdes, héparines de bas poids moléculaire).


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document