Campus numérique de médecine d'urgence

dimanche 16 octobre 2011

Entorse de cheville de l’adulte : Prise en charge initiale au service des urgences
Evaluation du mécanisme des lésions
Examen clinique :
Recherche des critères d’Ottawa :

- Patients de plus de 55 ans.

- Impossibilité de faire plus de 4 pas.

- Douleur de la pointe ou du bord postérieur d’une des 2 malléoles sur 6 cm.

- Douleur à la palpation de la tête du 5e métatarsien, ou du scaphoïde.
Radiologie :

Les clichés de face et de profil recherche des signes de gravité :

- Un bâillement de l’interligne talo tibial.

- Une lésion du talus.

- Un diastasis tibio-fibulaire.

- Un arrachement osseux malleole, talus.

- Un arrachement osseux de la base de M5 sur déroulé du pied.
Recherche des signes de gravité :

- Traumatisme violent, impression de déboîtement ou de grand déplacement. La sensation d’un craquement.

- Volumineux hématome sous-cutané pré- et sous-malléolaire.

- Laxité tibio-astragalienne externe.
Protocole GREC :

- Glaçage 4 à 5 fois par jour (sac de glace et serviette interposée).

- Repos par décharge et béquille.

- Elévation du membre de 10 cm par rapport au plan du lit.

- Compression par orthèse ou pansement alcoolisé.
Antalgiques :

- Paracétamol.

- Paracétamol codéine.

- AINS (avec prudence chez le sujet âgé).
Prise en charge des entorses de cheville de l’adulte au service des urgences. Protocole du Centre Hospitalier Sud Essonne. Version 1. Applicable au 01/10/2011.

PDF

Pour en savoir plus...

Tout le site : Specialites / Traumatologie

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document