Campus numérique de médecine d'urgence

jeudi 20 janvier 2005, par Dr Christine GINSBURG, Dr Jean-Christophe ALLO

 Les inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse IN

Ils peuvent tous entrainer une toxicité mitochondriale qui se traduit par une toxicité d’organe (myopathie,neuropathie périphérique ou pancréatite) ou une toxicité générale sous forme d’acidose lactique.

Anti rétroviraux
Effets secondaires
EPIVIR ® 0
EMTRIVA ® 0
HIVID ® Neuropathie
RETROVIR ® Anémie,neutropénie
VIREAD ® Insuffisance rénale
VIDEX ® Pancréatite
ZERIT ® Anémie,neutropénie
ZIAGEN ® Syndrome d’hypersensibilité à l’introduction du ttt imposant l’arret définitif
COMBIVIR ® Cf. RETROVIR+EPIVIR
RIZIVIR ® Cf. EPIVIR+RETROVIR+ZIAGEN

 Les inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse INN

Anti rétroviraux
Effets secondaires
SUSTIVA ® Vertige,sensation de ouate en début de traitement, hépatite, érythème
VIRAMUNE ® Lyell, Steven Johnson,hépatite

 Les antiprotéases

La durée d’exposition au traitement par antiprotéase entraine un sur-risque cardiovasculaire avec augmentation de l’incidence de l’infarctus du myocarde

Anti rétroviraux
Effets secondaires
AGENERASE ® Diarrhée
CRIXIVAN ® Colique néphrétique,xérodermie,ongle incarné
KALETRA ® Diarrhée
REYATAZ ® Ictère
VIRACEPT ® Diarrhée
NORVIR ® + SAQUINAVIR ® Diarrhée

 Les inhibiteurs d’entrée

Anti rétroviraux
Effets secondaires
FUZEON ® Nodules sous cutanés au point d’injection (SC)

 IL2 (SC)

Anti rétroviraux
Effets secondaires
MACROLIN ® Syndrome grippal

Pour en savoir plus...

Tout le site : Specialites / Thérapeutique

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document