Campus numérique de médecine d'urgence

vendredi 6 février 2009, par Direction Générale de la Santé

Cas de syndrome hémolytique et urémique en lien possible avec la consommation de steak haché
DGS 20 février 2009

Suite à la survenue récente d’un cas sévère de syndrome hémolytique et urémique chez un enfant de deux ans associé à un cas de diarrhée dans son entourage familial, les autorités sanitaires ont identifié, pour ces deux personnes et quelques jours avant les premiers signes cliniques, la consommation d’un steak haché surgelé d’origine industrielle peu cuit de marque CERGEL, DLUO 31/10/09.

Bien que le fabricant procède actuellement au retrait rappel de ce produit, vous serez peut être amenés à voir des personnes, notamment des enfants, présentant des symptômes de type gastroentérite éventuellement hémorragique, accompagnés ou non de fièvre, survenus dans les 10 jours après consommation de ce produit.

La direction générale de la santé vous demande de signaler à votre DDASS toute suspicion de ce type. Vous pourrez trouver des informations complémentaires sur :
http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/shu/sommaire.htm

Lésions cutanées en lien possible avec une infection à cowpox virus
DGS 6 février 2009

Neuf cas d’ulcérations cutanées, apparues à la suite de la manipulation de rats de compagnie achetés en animalerie, ont été signalés entre le 23/12/2008 et le 14/01/2009 dans les départements de l’Oise, du Nord, du Pas de Calais et du Loiret. Trois de ces cas présentent une infection confirmée à virus cowpox et il est possible que des rats infectés aient été livrés dans d’autres départements (21 cas humains d’infection à cowpox virus ont été signalés, depuis mars 2008, en Allemagne).

Les lésions avaient initialement un aspect de "furoncle" avec œdème périphérique puis ont évolué vers une lésion cutanée ulcéro-nécrotique malgré une antibiothérapie à large spectre.

Aucune transmission interhumaine de cowpox virus n’a été décrite à ce jour. Les lésions restent habituellement localisées chez les patients immunocompétents. Plusieurs cas sporadiques ont été rapportés en Europe ces dernières années.

Si vous suspectez un cas, il vous est recommandé d’informer l’InVS par mail : DMI-Zoonoses@invs.sante.fr ou par téléphone en semaine et heures ouvrables au 01 41 79 67 70 ou,01 41 79 67 33, et hors semaine et heure ouvrables au 01 41 79 67 00 qui vous orientera pour la confirmation du diagnostic et le cas échéant, la déclaration obligatoire des cas d’orthopox virus (fiche disponible sur http://www.invs.sante.fr/surveillance/mdo/fiches/fiche_variole.pdf).

Plus d’informations en consultant le dossier Zoonoses du site Internet du Ministère chargé de la santé :http://www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/dossiers/sante/zoonoses/virus-cowpox/infection-humaine-par-virus-cowpox.html


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document