Campus numérique de médecine d'urgence

mardi 1er février 2005, par SAU Cochin - Hôtel Dieu

 TABLEAU DE VALIDATION :

infoNOMFONCTIONDATE
Rédigée par : M. FREYERMUTH et B. MONTAGNE CADRES RADIO Fevrier 2005
Vérifiée par : Dr A. FEYDY MEDECIN P.H. Fevrier 2005
Validée par : Pr A. CHEVROT Chef de service Fevrier 2005

 OBJET :

- Conduite à tenir en cas d’extravasation de produit de contraste iodé
- Prévenir la progression nécrotique et l’ulcération

 DOMAINE D’APPLICATION :

Lors de tout examen radiologique et scanographique nécessitant l’injection intraveineuse de produit de contraste iodé

 DEFINITIONS :

L’extravasation se définit comme une fuite accidentelle de liquide ou de médicament d’une veine vers les tissus avoisinants

 PERSONNES CONCERNEES :

- Médecins radiologues
- Manipulateurs en radiologie
- Encadrement

 DESCRIPTION DU PROCESSUS :

Mesures immédiates :

- Arrêter la perfusion et immobiliser le membre concerné
- Laisser le dispositif intraveineux (DIV) en place
- Identifier les contours de la région lésée avec un stylo feutre
- Pratiquer une radiographie du membre pour une estimation du volume et de l’étendue de l’extravasation si indice de gravité supérieur à 3 (voir tableau)
- Aspirer par le DIV le maximum de médicament extravasé
- Retirer le DIV en l’absence de mesure complémentaire
- Surélever le membre concerné
- Appliquer sur la zone d’extravasation de la glace pendant 20 minutes au moins, sans contact direct avec la peau (dans un linge ou une poche de glace, sinon dans un gant non stérile)
- Informer le patient sur les signes et les risques potentiels

Mesures complémentaires et tardives :

- Laisser le membre surélevé pendant les 3 heures suivant l’extravasation
- Continuer d’appliquer de la glace pendant 20 minutes toutes les heures pendant 6 heures
- Signaler l’extravasation dans le compte-rendu ainsi qu’au médecin référent
- Remplir la fiche de signalement d’événements indésirables
- En cas de gravité supérieure à 3 (voir tableau ), pratiquer un contrôle médical systématique le lendemain
- Pratiquer un examen clinique et/ou neurologique et/ou vasculaire à la recherche de signes de mauvaise tolérance en cas de gravité supérieure à 4 (voir tableau)

 MATERIELS, EQUIPEMENTS ou PRODUITS :

- Stylo feutre
- Coussins
- Poche de glace ou gants à usage unique
- Fiche de signalement d’événements indésirables

 TABLEAU POUR CALCULER L’INDICE DE GRAVITE :

signesscore
Localisation favorable : hypoderme gras, plis du coude 1
Localisation défavorable : dos de la main, carpe, peau fine… 2
Epidermolyse, signes cutanés 5
Plus de 80 cc de produit de faible osmolalité 2
Plus de 30 cc de produit hyperosmolaire 2
Mauvais état général 2
TOTAL

 REFERENCES

- CIRTACI - Fiche de recommandation pour la pratique clinique -SFR - Décembre 2004
- Protocole hôpital Beaujon - Août 2004

Pour en savoir plus...

Tout le site : Specialites / Techniques

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document