Campus numérique de médecine d'urgence

samedi 7 janvier 2017, par Dr Romain Jouffroy, Yves Benisty

Description

(+)-(S)-2-(2-chlorophényl)-2-(6,7-dihydrothiéno[3,2-c]pyridin-5(4H)-yl)ethanoate de méthyle

Classe

Antiagrégant plaquettaire (thiénopyridines).

Pharmacodynamie

Prodrogue nécessitant d’être métabolisée (cytochrome P450) pour être efficace, et dont un des métabolites inhibe de façon sélective la fixation de l’ADP à son récepteur plaquettaire P2Y12.

Pharmacocinétique

- Absorption rapide (45 minutes).

- Fixation définitive sur les récepteurs des plaquettes.

- Se lie aux protéines plasmatiques.

- Élimination urinaire et fécale.

- Demi-vie d’élimination : environ 6 heures.

Présentation

- Comprimés à 75 mg,

- Comprimés à 300 mg.

Administration

Per os.

Indications

- En association avec le ténectéplase lors de la fibrinolyse d’un syndrome coronarien aigu (SCA).

- Prévention des récidives de SCA récent, d’accident vasculaire cérébral ischémique récent, ou d’une artériopathie oblitérante des membres inférieurs établie.

- Prévention des complications thromboemboliques pour les patients présentant une fibrillation auriculaire.

Contre-indications absolues

- Hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients du médicament.

- Lésion hémorragique évolutive.

Contre-indications relatives

- Insuffisance hépatique sévère.

- Allaitement maternel.

- Grossesse.

- Pédiatrie (aucune donnée disponible).

Posologie adulte

- Dans le SCA : en association avec l’aspirine et/ou l’héparine (HNF, HBPM), en prévention ou en traitement.

* Dose de charge : 300mg.

* Dose d’entretien : 75mg/jour.

* Chez le sujet âgé (> 75 ans), des études montrent que la dose initiale ne doit pas dépasser 75mg.

Précautions d’emploi

- Le tabagisme augmente le risque hémorragique.

- Toutes les situations augmentant le risque hémorragique (thrombopénie, trouble de l’hémostase documenté ou suspecté, insuffisance hépatique, dénutrition).

- Certains patients sont moins répondeurs pour des raisons génétiques.

Effets indésirables

- Saignements.

- Céphalées, vertiges, diarrhée, dyspepsie, nausées, vomissements…

Associations à éviter

Certaines études montrent que certains inhibiteurs de la pompe à proton (oméprazole), certaines statines, le kétoconazole entraînent une diminution de l’efficacité du clopidogrel.

Associations à surveiller

Tous les médicaments ayant un effet sur l’hémostase et/ou majorant le risque hémorragique (héparine, salicylés, antiagrégants plaquettaires, anti-inflammatoires non stéroïdiens, glucocorticoïdes).


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document