Campus numérique de médecine d'urgence

dimanche 1er janvier 2017, par Dr Romain Jouffroy, Yves Benisty

 Description

[(1R)-1-phényléthyl]imidazole-4-carboxylate d’éthyle

 Classe

Hypnotique, anesthésique non barbiturique (dérivé imidazolé) d’action rapide.

 Pharmacodynamie

- Stimulation directe des récepteurs de l’acide gamma-aminobutyrique (GABA-A).

- Effet hypnotique : perte de conscience rapide et brève.

- Pas d’effet antalgique, pas d’effet curarisant.

- Conservation du réflexe de déglutition, du réflexe photomoteur, du réflexe cornéen, de la ventilation spontanée.

- Baisse modérée du débit sanguin cérébral mais baisse concomitante de la consommation d’oxygène. Baisse de la pression intracrânienne et de la pression intraoculaire.

- Faibles effets sur le système cardiovasculaire (conservation de la pression artérielle, du débit cardiaque et du débit coronaire, autorisant son utilisation dans les situations où l’hémodynamique est précaire).

- Myoclonies fréquentes.

- Peut induire une insuffisance surrénalienne pouvant durer 24 heures.

 Pharmacocinétique

- Cinétique triphasique.

- Demi-vie d’élimination : 3 à 5 heures.

- Délai d’action : 30 à 50 secondes.

- Durée d’action : 4 à 8 minutes.

- Métabolisme hépatique.

- Élimination urinaire.

- Passe la barrière fœto-placentaire.

 Présentation

Ampoules de 20 mg / 10 mL (0,2 mg/mL).

 Administration

Intraveineuse exclusivement avec un bolus (injection lente sur 20 à 30 secondes).

 Indications

- Induction de l’anesthésie ou d’une sédation en réanimation ou en pré hospitalier.

- Particulièrement indiqué dans l’induction en séquence rapide, en particulier quand la situation hémodynamique est précaire.

 Contre-indications absolues

- Hypersensibilité à la substance ou à un des constituants.

- Sédation prolongée (induit une insuffisance surrénalienne prolongée).

- Insuffisance surrénalienne.

 Contre-indications relatives

- Enfant de moins de 2 ans (pas de données, pas d’AMM).

- Porphyrie.

- Épilepsie non équilibrée.

- Grossesse, allaitement (pas de données sur le passage dans le lait maternel).

- Sepsis sévère et choc septique (à cause de l’insuffisance surrénalienne relative associée).

 Posologie adulte

- Induction : 0,2 à 0,4 mg/kg en intraveineuse lente.

- Diminuer les doses chez le sujet âgé, l’insuffisant hépatique, en cas d’hypovolémie ou d’hémodynamique précaire.

 Posologie en pédiatrie

Une augmentation des doses est généralement nécessaire.

 Précautions d’emploi

- Utilisation dans les 6 heures après ouverture.

- Réduction de la posologie chez l’insuffisant hépatique, rénal ou cardiaque, le sujet en état de choc, le sujet âgé et le sujet en mauvais état général.

 Effets indésirables

- Réactions allergiques, convulsions, arythmie (troubles du rythme ventriculaire), laryngospasme, trismus.

 Associations à éviter

- Ne pas mélanger avec d’autres produits.

 Associations surveiller

Synergie avec les morphiniques et les autres anesthésiques (intraveineux et volatils).


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document