Campus numérique de médecine d'urgence

jeudi 29 décembre 2016, par Dr Romain Jouffroy, Rachel Roques

Description

acide 7-[(1R,3R)-3-hydroxy-2-[(1E,3S)-3-hydroxyoct-1-én-1-yl]-5-oxocyclopentyl]heptanoïque
C20H34O5

Classe

Prostaglandine.

Pharmacodynamie

- Vasodilatateur.

- Inhibiteur de l’agrégation plaquettaire.

- Stimulation des muscles lisses de l’intestin et de l’utérus.

Pharmacocinétique

- Fixation forte à l’albumine.

- Métabolisme pulmonaire (bêta- et oméga-oxydation).

- Élimination urinaire.

- La pharmacocinétique ne semble pas influencée par l’insuffisance rénale et/ou hépatique.

- Demi-vie : environ 5 minutes.

Présentation

Ampoule de 0,5 mg/1mL -> ne pas utiliser l’ampoule de solvant (contient de l’alcool benzylique).

Administration

- En intraveineuse lente au pousse-seringue électrique, sur une grosse veine ou sur un cathéter ombilical (éventuellement placé en face de l’orifice du canal artériel).

- Dilution avec du sérum salé à 0,9% ou du sérum glucosé à 5%.

- Suivant les doses à obtenir et le poids du nouveau-né, la dilution peut se faire dans 25 à 250mL de solvant.

- Les solutions préparées se conservent 24 heures entre 2 et 8°C.

- Une perfusion d’alprostadil ne doit pas être interrompue brutalement (anticiper les changements de seringue, attention aux robinets fermés et aux perfusions qui se bouchent).

Indications

- Maintien temporaire de la perméabilité du canal artériel jusqu’à l’intervention curative ou palliative chez les enfants porteurs d’une cardiopathie congénitale ducto-dépendante.

- Obstacles droits : sténose ou atrésie pulmonaire, atrésie tricuspide, tétralogie de Fallot, transposition des gros vaisseaux.

- Obstacles gauches : coarctation de l’aorte, interruption de la crosse de l’aorte, transposition des gros vaisseaux avec septum inter-ventriculaire intact.

Contre-indications absolues

Hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients du médicament.

Contre-indications relatives

Détresse respiratoire et notamment maladie des membranes hyalines.

Posologie en pédiatrie

- La posologie initiale est de 0,1 µg/kg/min.

- Lorsqu’une réponse favorable est obtenue :
⇒ augmentation de la PaO2 dans les obstacles droits,
⇒ augmentation de la pression artérielle systémique et du pH sanguin dans les obstacles gauches, le débit de perfusion peut être réduit de 0,1 à 0,05 puis 0,025 et 0,01 µg/kg/min.

- En cas de réponse insuffisante, il peut être augmenté à 0,4 µg/kg/min.

Précautions d’emploi

- Éviter une durée de traitement supérieure à 7 jours (risque d’hyperostose).

- Risque de fragilisation vasculaire et d’affaiblissement de la musculature de l’artère pulmonaire.

- Surveillance continue des paramètres vitaux, en particulier de la pression artérielle, la fréquence cardiaque, la SpO2 (sus- et sous-ductale).

- Utiliser avec précaution chez les nouveau-nés à risque hémorragique.

Effets indésirables

- Apnées (risque plus élevé si cyanose et/ou poids inférieur à 2 kg).

- Fièvre, diarrhée.

- Flush, bradycardie, tachycardie, hypotension, arrêt cardiaque.

- Coagulation intravasculaire disséminée, hypokaliémie.

Associations à éviter

- Aucune interaction entre l’alprostadil et les médicaments standard utilisés dans le traitement des nouveau-nés avec cardiopathies congénitales n’a été observée (antibiotiques, sympathomimétiques, furosémide).

- En l’absence d’étude de compatibilité, l’alprostadil ne doit pas être mélangé à d’autres médicaments.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document