Campus numérique de médecine d'urgence

vendredi 3 octobre 2014, par Direction Générale de la Santé

L’épidémie de maladie à virus Ebola est toujours en progression dans les 3 pays d’Afrique de l’Ouest (Guinée, Sierra-Léone, Libéria) initialement impactés par la maladie. Aucun nouveau cas n’a été rapporté au Nigéria ni au Sénégal. Le risque d’importation du virus Ebola par le biais des voyageurs reste faible mais ne peut être exclu. Les Etats-Unis ont signalé, le 30 septembre, un cas importé confirmé de maladie à virus Ebola. En conséquence, une vigilance accrue de la part des professionnels et des établissements de santé s’impose.

La direction générale de la santé vous rappelle la définition de cas, que l’InVS a actualisé : toute personne ayant voyagé dans la zone affectée et présentant une fièvre supérieure ou égale à 38°C.

Les autres éléments de la définition de cas ne sont pas modifiés.

La stratégie générale de prise en charge des patients « cas suspects » ou « cas possible » reste inchangée : mise en place des mesures barrières, appel du SAMU-Centre 15, etc. Une fiche spécifique concernant la conduite à tenir pour l’abord d’un patient cas suspect en ambulatoire est en ligne dans le dossier « Ebola » dédié aux professionnels de santé sur le site Internet du ministère chargé de la santé : http://www.sante.gouv.fr/maladie-a-virus-ebola-informations-a-destination-des-professionnels-de-sante.html


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document