Campus numérique de médecine d'urgence

jeudi 5 janvier 2017, par Dr Romain Jouffroy, Yves Benisty

Description

(2S)-1-[(4R,7S,10S,13S,16S,19R)-19-[[2-[[2-[(2-aminoacetyl)amino]acetyl]amino]acetyl]amino]-7-(2-amino-2-oxoethyl)-10-(3-amino-3-oxopropyl)-13-benzyl-16-[(4-hydroxyphenyl)methyl]-6,9,12,15,18-pentaoxo-1,2-dithia-5,8,11,14,17-pentazacycloicosane-4-carbonyl]-N-[(2S)-6-amino-1-[(2-amino-2-oxoethyl)amino]-1-oxohexan-2-yl]pyrrolidine-2-carboxamide

Classe

Hormone de synthèse analogue à la vasopressine -> vasoconstricteur.

Pharmacodynamie

- Inhibe l’hypertension portale avec réduction simultanée de la circulation sanguine dans les vaisseaux portaux.

- Contraction des muscles lisses de l’œsophage avec compression des varices œsophagiennes.

- Effet antidiurétique équivalent à seulement 3 % de la vasopressine native.

- Augmentation modérée de la pression systolique et diastolique.

- Diminution significative du flux sanguin du myomètre et de l’endomètre.

- Diminution significative de la circulation sanguine de la peau.

Pharmacocinétique

- Demi-vie d’élimination : 55 minutes.

- La terlipressine est métabolisée en lysine-vasopressine. Celle-ci apparaît dans le plasma entre 40 et 60 minutes après l’injection de terlipressine et sa concentration maximale est observée au bout de 120 minutes. La libération de la lysine-vasopressine persiste pendant au moins 180 minutes.

- Métabolisme presque complet par les endo- et exopeptidases du foie et des reins.

Présentation

- Poudre pour solution injectable flacon de 1 mg.

Administration

Injection intraveineuse lente (1 mg/min).

Indications

- Hémorragie digestive par rupture de varice œsophagienne.

- Hémoptysie.

- Traitement du syndrome hépatorénal (SHR) de type 1, (insuffisance rénale aiguë et spontanée chez un patient atteint d’une cirrhose sévère avec ascite).

Contre-indications absolues

Hypersensibilité à la terlipressine ou à un des constituants.

Contre-indications relatives

- Grossesse (peut provoquer des contractions utérines, diminuer le flux sanguin utérin, effets nocifs sur la grossesse et le fœtus).

- Allaitement (pas de données).

- Pédiatrie (pas de données).

Posologie adulte

- Bolus initial

* Moins de 50 kg : 1 mg.

* Entre 50 et 70 kg : 1,5 mg.

* Plus de 70 kg : 2 mg.

- Entretien

* 3 à 4 mg/jour en 3 à 4 injections.

* dose journalière maximale : 120 µg/kg.

Posologie en pédiatrie

Pas de données.

Précautions d’emploi

- Ne reconstituer la poudre qu’avec le solvant fourni.

- Dilution supplémentaire possible dans du sérum salé à 0,9%.

Effets indésirables

- Arythmie ventriculaire et supra-ventriculaire,

- Torsade de pointe,

- Bradycardie,

- Signes d’ischémie sur l’ECG,

- Hypertension,

- Hypotension,

- Ischémie périphérique,

- Vasoconstriction périphérique,

- Pâleur,

- Crampes abdominales,

- Diarrhées.

Associations à éviter

L’association avec des médicaments bradycardisants (bêta-bloquants, propofol, sufentanil) peut provoquer une bradycardie grave.

Associations à surveiller

Attention aux médicaments pouvant allonger le QT : anti arythmiques de classes IA et III, érythromycine, certains antihistaminiques et certains antidépresseurs tricycliques ou des médicaments pouvant provoquer une hypokaliémie ou une hypomagnésémie.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Identifiants personnels
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document